Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Vol 't' Air

Parapente, compétition, cross, fun .... par Thibaut Lavolé

Compétition en Suisse Normande

Page ffvl de la compétition, avec les résultats bientôt en ligne!

Vendredi soir, minuit, je suis en train de faire ma météo, deux options sont possibles pour ce samedi:

-Jeufosse avec l'équipe de France, les prévis sont optimistes, y'a du potentiel

-St Marc, en compète, avec potentiel aussi bon, si ce n'est qu'il faudra craber pour éviter la TMA de Rennes dans la dérive!

Il est tard, Jeufosse c'est loin, je prends l'une des pires décisions de ma vie de parapentiste, je me décide pour la Suisse Normande! Je vais bien regretter ce choix le lendemain!

Samedi matin, 10h, à St Marc d'ouilly, le ciel est déjà prometteur, les bi-places sont en l'air visiblement c'est déjà crossable! Moi j'attends le brieffing! Nous ne décollerons qu'à 13h, et une manche de 80 kilomètres est lancée. Je suis chaud bouillant, arrivé au plaf juste après Jean-Luc, je me décide d'entrée à prendre la tête de la course! C'est un temps mini, une fois que tu es devant, il ne faut plus se laisser rattraper, alors je fonce! J'ai un bon thermique d'avance, et je pousse pour essayer de mettre de la distance entre mes poursuivants et moi!

Tout se passe, je reste haut, un bon contrôle de la course, je surveille un peu derrière, mais je me concentre surtout sur mon vol, après tout il n'y a qu'à faire ce que je sais faire!

un coup de mou me fait peur, mais je reste concentré, et bien que ce soit difficile en basse couche, je me bats et ça ressort! J'assure une rentrée au goal à fond les ballons, mais je dois m'arrêter entre l'arrêt des points temps et le goal pour enrouler, sinon ça ne le ferait pas!

Je boucle en 1h50, à 42km/h de moyenne, Jean-Luc et Raza (?) arrivent 30 minutes après, nous serons les 3 seuls au goal, malgré des conditions bien fumantes, il fallait mettre de gros coups de frein à main dans les coup de mou...

Photo d'Edouard, au départ de St Marc!

Photo d'Edouard, au départ de St Marc!

Cela me motive pour la manche de dimanche, qui s'annonce dure, un triangle de 50 bornes, avec une branche face au vent de 25 bornes, le tout sans vent pour tenir au déco, et un voile pour nous cacher le soleil! Je décolle un tout petit peu avant le cycle, et me bats pendant 5 minutes, franchement sous le déco! Puis les oiseaux se sortent et m'annoncent le début du cycle d'extraction, je me sors les doigts, et trouve le thermique de sortie! Jean-Luc décolle dès que je suis en positif et on se rejoint au plaf, nous n'allons pas être trop de deux pour avancer dans ce ciel tout bleu!

La branche vent de cul se fait sans problème, mais le retour est bien compliqué, chaque thermique nous remmène sur nos pas, c'est très long! L'icepeak fait clairement la différence face au vent, le pauvre Jean-Luc prend très cher à chaque transition, sans pouvoir rien faire!

Il arrive un peu plus bas que moi dans un bon thermique, j'en profite pour faire le plaf et partir sans lui, l'heure tourne, il faut commencer à se dépêcher! En repassant au-dessus de St Omer, je constate que ça ne tient toujours pas, il faut donc continuer d'assurer par le haut! Les conditions s'améliorent, et bien que le vent soit plus fort, la masse d'air devient vraiment porteuse, et même face au vent, les finesses annoncées par mon GPS me font rêver! J'arrive à claquer la balise, je n'ai plus qu'à rentrer vent de cul! Hélas, je ne re-croiserai pas un thermique, la brise de mer s'installe et ma lente agonie ne suffira pas à rentrer au goal, je suis posé à 2 bornes de St Omer, à l'attéro officiel de St Marc! 48,2 km, sur les 50 de la manche, c'est dommage de ne pas boucler pour si peu!

Jean-Luc n'arrivera pas non plus à boucler, et les autres qui ont réussi à s'extraire ne parviendront pas à remonter le vent, qui a forci après notre passage!

J'étais dégoûté d'avoir raté le coup à Jeufosse, gagner ces deux manches me remonte le moral et me laisse tout de même confiant pour la suite, y'a encore du travail, mais ça progresse ;)

Les manches en plaine ne valent rien, et c'est bien dommage quand on voit une manche comme celle-là, où je me suis battu 3h30 pour faire 50 bornes, dans des conditions fatiguantes, tout cela pour 45 pts au FPRS, ça fout un peu les boules tout de même! Espérons que les vols depuis Jeufosse feront revoir leur copie aux alpins, et qu'ils viendront un peu plus chez nous désormais, pas toujours aux mêmes de bouger ;)

Et la vidéo d'Edouard pour donner un aperçu des conditions du jour!

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article