Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Vol 't' Air

Parapente, compétition, cross, fun .... par Thibaut Lavolé

Dis-toi qu'au bout, hé ! Il y a la mer...

Souvent, quand je suis en l'air, des paroles de chansons tournent en boucle dans ma tête...
Souvent, ces paroles ont un lien direct avec le vol que je suis en train de faire...
Hier, ces paroles étaient: " Dis-toi qu'au bout, hé ! Il y a la mer... " (Tryo, voir ici: https://youtu.be/srb0lAK5wbA?t=1m16s )...

Ce w-e, je croule sous le travail, les projets pour les cours, les premiers partiels qui arrivent, un site internet à finir.... Autant dire que je ne volerai pas! Oui mais ça, c'était avant!

Avant que Édouard et Régis ne me harcèlent jusqu'à ce que je finisse par céder et me décider à venir voler avec eux. Il faut dire aussi qu'ils avaient un argument de taille, un plan de vol pour le Mt Saint Michel!! Alors rendez-vous est pris, samedi midi, au déco de St Marc.

Quand nous arrivons sur le déco, c'est déjà bien alimenté; et des cums forment dans le ciel qui était pourtant annoncé tout bleu! Top Mito a encore frappé...
Nous nous mettons rapidement en l'air, et c'est parti pour une longue attente en thermo-dynamique.

Nous nous battons, mais ça ne veut pas sortir...
Nous nous battons, mais ça ne veut pas sortir...

Nous nous battons, mais ça ne veut pas sortir...

Il nous faudra patienter pendant 45 longues minutes avant de sentir cette bullette de passage, qui semble vouloir nous hisser vers les nuages! Je dis semble, car rapidement elle nous lâche, et nous finissons notre super cross, 4km plus loin. Nous n'avons pas fini de plier qu'une seconde extraction a lieu, deux pilotes nous passent au dessus de la tête!

Régis nous récupère rapidement, et nous voilà de nouveau opérationnels, avec seulement 1h30 de retard! Nous redécollons pour retourner dans la galère... Nous n'arrivons toujours pas à sortir du site, mais maintenant il y a beaucoup de monde.

Les joies de l'extraction à St Marc!

Les joies de l'extraction à St Marc!

Enfin, je finis par accrocher un pet de none de passage dans le coin, et m'y cramponne jusqu'à m'être totalement extrait du site. Malheureusement, personne n'a suivi, je suis seul sous mon nuage! C'est à ce moment que le refrain fait son apparition, il tourne en boucle.. "Dis toi qu'au bout hé ... " Je me dis alors que c'est certainement le dernier cross de la saison, et qu'il faut en profiter. Je suis décidé à aller jusqu'au mont, ou au moins jusqu'à la mer, et si il me faut 5h de vol pour y aller, je les ferai! D'autant que le ciel est appétissant! Le nuage qui m'a sorti du site est un peu isolé, mais deux magnifiques rues me tendent les bras. Et en plus, elles sont dans l'axe du Mont, il ne reste qu'à prendre "la rue de la mer".

"La rue de la mer"

"La rue de la mer"

Je me sens un peu seul sous cette rue, il fait froid, mais au moins c'est un vol facile! Je me prends pour Franck Arnaud, j'arrive à voler sans descendre en dessous de 1000m!! C'est bien la première fois de ma vie que je vole sous une rue aussi efficace! Je ne trouve pas de gros varios bien francs, mais au moins je flotte énormément, ma finesse me fait rêver. Je n'accélère même pas, je suis en mode touriste. Tout ce que je veux c'est aller à la mer, pas besoin d'y aller vite! Mais comme toutes les bonnes choses, cette rue a une fin! Et devant, le ciel n'est pas très beau... De gros étalements, je commence à me dire que non, au bout il n'y a pas la mer...

les étalements commencent...

les étalements commencent...

Je saute sous la rue d'à côté qui semble moins s'étaler, mais ce n'est pas fameux... Je descends pour la première fois du vol à moins de 1000m, mais je commence à deviner la mer au fond! Un vol d'oies qui semble bien pressé me montre le thermique suivant, qui me remontra quasiment jusqu'au nuage. Les oies sont déjà reparties depuis un moment quand je le quitte, ça vole bien ces engins là!

Enfin, le ciel se dégage, mais c'est un peu on/off, je me retrouve dans un trou de bleu, encerclé d'étalements! La baie et le mont se profilent, il faut assurer, c'est presque fini!

La baie se profile

La baie se profile

La dernière bulle au dessus d'Avranches m'assure le mont en finesse, je me laisse glisser jusqu'à l'entrée de la baie. Je passe un bon moment à contempler ce paysage, ce n'est pas tous les jours qu'on survole un lieu si magique! Je pense aux copains qui devaient y venir avec moi... deuxième fois de ma vie que je viens ici en vol, deuxième fois que j'y suis seul!

Dis-toi qu'au bout, hé ! Il y a la mer...Dis-toi qu'au bout, hé ! Il y a la mer...Dis-toi qu'au bout, hé ! Il y a la mer...
Dis-toi qu'au bout, hé ! Il y a la mer...

Quand mes yeux commencent à s'habituer au paysage, que j'arrive à sortir mon cerveau de cette viscosité contemplative, je mets le cap au Nord, en espérant remonter un peu vers Granville. Malheureusement, tout est à l'ombre et mon vol se terminera à St Jean le Thomas...
Le temps que j'organise la récup, j'apprends que les copains ont suivi le mouvement, et que d'autres pilotes posent au Mt St Michel. Il y en a même un qui pose avec moi!!

Jacques vient poser avec moiJacques vient poser avec moi

Jacques vient poser avec moi

Le plaisir des vols de groupe, c'est la récup et le resto à plusieurs ;-)
Le plaisir des vols de groupe, c'est la récup et le resto à plusieurs ;-)
Le plaisir des vols de groupe, c'est la récup et le resto à plusieurs ;-)

Le plaisir des vols de groupe, c'est la récup et le resto à plusieurs ;-)

Félicitations à tous ceux qui ont fait partie du petit train, un grand Bravo à Edouard pour ce "tour du mont" insolite, et un très grand merci à Phiphi et Yves-Marie pour la récup :-)

Et au fait les gars, la suite de la chanson c'est: "Et que ça n'a rien d'éphémère", le mont sera toujours au bout de ce vol, on se le refait quand vous voulez ;-)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article